Blog

Vous trouverez ici toute l’actualité gravitant autour de l’incubateur NUBBO,
ainsi que les informations à ne pas louper sur l’environnement des startups en général.

Leçon n°19 Créer la traction

12 juin 2018’

La traction est une voiture ancienne ; une manière de faire de la muscu pour renforcer les pectoraux. Mais pour une startup, c’est sa capacité à attirer des utilisateurs (au delà du cercle amical). La traction, ça se créée, et ça se mesure…

La traction, kézako ?

C’est le phénomène qui DOIT se produire lorsqu’une startup fait parler d’elle : quand elle commence à toucher ses clients, qu’elle veut faire adhérer à son offre,  qu’elle acquiert des utilisateurs… qu’elle ne connaît pas (on sort du cercle d’amis sympas à ce stade) ! Le principe c’est que les utilisateurs utilisent, réutilisent et qu’ils en parlent !
Autant enfoncer une porte ouverte, mais quand même, on ne lance pas d’actions pour créer la traction si on n’est pas prêt :

  • Vous avez donc déjà terminé et validé votre version beta auprès d’un cercle restreint d’utilisateurs.
  • Les éléments de communication de votre startup sont prêts : visuels sympas, site web en ligne, messages clairs et percutants.
  • Votre site web branché avec Google analytics.

Comment créer la traction

Il faut trouver les canaux qui sont susceptibles de parler de votre startup, et dont vos clients et / ou utilisateurs sont friands.
On pense évidemment aux relations presse. C’est quand même bien pratique pour faire parler de soi que d’obtenir des papiers dans des supports presse connus et/ou spécialisés de votre domaine. On crée de la traction et de la notoriété (on en parlera plus tard, mais pensez aux métriques ! Sur votre outil analytics, ou autre, pensez à mesurer les taux de visite, de téléchargement avant, pendant et après une campagne RP).

Pour fédérer une communauté et asseoir sa crédibilité, rien de tel que de faire parler de soi, plutôt que de parler de soi. Identifiez les bloggeurs qui sont suivis par des milliers de personnes, et dont l’opinion a pignon (ok elle est moyenne) sur rue et qui vont donner leur avis évidemment superpositif (d’où l’intérêt d’être prêt) sur votre offre ; demandez à vos premiers utilisateurs / clients de parler de vous sur les réseaux sociaux, dans les salons…

Si votre sujet le permet, ne vous privez pas des réseaux sociaux (facebook, twitter, linked-in) pour construire une communauté (si ça ne se fait pas « tout seul », pour des budgets modiques, vous pouvez tester des opérations sur facebook : achat de likes, achat de visites sur votre site, téléchargements de votre appli… vous pourrez rapidement en mesurer les effets grâce à votre outil analytics (il faut évidemment se fixer un objectif clair, précis et mesurable). Une fois la masse critique acquise, il faut animer votre page/compte, créer des concours, organiser des événements (soirée, petit-déj ou autres…) pour leur donner envie de partager et créer de la viralité qui cette fois sera gratuite…

Vous pouvez aussi tenter le référencement naturel (euh, c’est long, fastidieux et met du temps à se mettre en place). En tenant votre propre blog, vous pouvez vous faire référencer sur des mots clés très spécifiques à condition toutefois de connaître les techniques de référencement naturel.
Vous pouvez également tenter le référencement payant… à condition d’être sur des mots clés qui ne soient pas trop concurrentiels et qui ciblent bien vos users…

Si vous le pouvez, organisez des animations / opérations coup de poing dans les lieux où vos cibles prolifèrent (bar, centre commercial, parking de grandes surfaces, rond-point embouteillé, salon pro…).
Si vous n’êtes pas dans des startups web mais plutôt orientés BtoB tradi, trouvez des partenaires de renom qui vous apporteront toute la crédibilité dont vous avez besoin, incrustez-vous sur leur stand dans les salons pros, hackez les événements avec leurs clients…

Mesurer la traction

C’est bien de mettre des actions en place, encore faut-il pouvoir en mesurer les effets. Vous avez a minima installé analytics (nombre de visiteurs uniques, taux de rebond, sources d’acquisition du trafic…) mais aussi tous les autres outils de suivi de téléchargement des applications, activation, désactivation, nb de personnes qui reviennent, nb de likes, RT, inscription à votre newsletter, désinscription à votre newsletter, connexion avec code promo…
Mesurer chaque action menée vous permettra de contrôler son efficience. Vous pourrez alors reproduire les actions qui marchent et éliminer celles qui ne marchent pas (ça c’est de la conclusion qui défonce les portes :-D).