Blog

Vous trouverez ici toute l’actualité gravitant autour de l’incubateur NUBBO,
ainsi que les informations à ne pas louper sur l’environnement des startups en général.

6 canaux de communication à privilégier pour une startup

8 mars 2018’

Mettre en place sa comm’ c’est bien. Il faut ensuite trouver les bons canaux pour véhiculer les messages aux cibles choisies. Voici quelques trucs et astuces pour chaque canal de comm (et j’en ai surement oubliés !).

Les canaux digitaux ou on-line

Le site web :

1ère vitrine de votre entreprise. On doit y trouver vos solutions, vos offres, qui vous êtes. Faites-en sorte qu’il soit clair, lisible, au goût du jour, avec des boutons « call to action » bien placés pour inciter les visiteurs à entrer en contact avec vous, demander un devis ou s’inscrire à votre newsletter. Sur le site web, on doit donner envie, on fait du commerce, même si ce n’est pas du e-commerce.

Le blog :

A la différence du site web, l’objectif n’est pas de faire du commercial. L’idée d’un blog adossé à votre site vous permettra de véhiculer des idées, des concepts, qui ne sont pas directement en lien avec votre core business mais qui font de vous l’expert incontournable de votre domaine. Vous écrivez des articles pointus, techniques, qui serviront aussi à vous référencer de manière efficace sur les moteurs de recherche. Une fois un article publié, on  le bitlyfie, et hop on le diffuse sur les réseaux sociaux ! Alors pourquoi s’en priver ? Bon, ok ça prend du temps d’écrire un article mais ça ne coûte pas (si) cher ! C’est un moyen de bootstrapper son référencement naturel !

Les réseaux sociaux :

Avant de tirer parti des réseaux sociaux, il est nécessaire de constituer sa communauté de followers de manière organique ou sponsorisée ;). Utilisez les réseaux sociaux pour diffuser vos articles de blog, la vie (intéressante) de votre entreprise, les événements que vous organisez, auxquels vous participez, si possible en nommant d’autres gens qui ont déjà une communauté et pourraient vous liker, retweeter ou partager.

Les forums :

Pour certains domaines d’activité, une participation active à des forums peut être un moyen économique pour communiquer sur son offre ou recueillir des avis sur les offres concurrentes !!!

Les newsletters :

Ne soyez pas plus royalistes que le roi concernant vos newsletters en voulant en faire une tous les mois ! Cela prend beaucoup de temps à préparer et à rédiger ! Une NSL tous les 4 mois suffit.

 

Les canaux off-line

Les relations-presse, plus efficaces que la pub !

L’objectif est de se faire connaître auprès des journalistes, de leur envoyer des communiqués de presse uniquement lorsque l’actu le justifie (ne pas abuser de cet outil car les journalistes peuvent se lasser si l’actu n’est pas au rdv : la création juridique de votre entreprise n’intéresse personne, en revanche le fait de monter un partenariat avec une boîte connue et reconnue de votre secteur peut intéresser). Pour susciter leur intérêt, il est primordial d’adopter un ton neutre. Pas commercial.

Trouvez une accroche à votre communiqué, rédigez l’essentiel concernant cette actu (1 page max si possible), diffusez-le aux journalistes de la presse grand public et/ou professionnelle susceptibles d’être intéressés par votre thématique… C’est un métier à part entière. Connaître les journalistes, entretenir les relations sont des activités qui ne s’improvisent pas. Mais après tout quand on est une startup, on peut tout se permettre, même contacter des journalistes au culot ;).

NB : Les publi-reportages ou publicités dans les journaux/ magasines sont souvent chers, pas très ciblés et sans l’effet escompté…

Au moment du lancement commercial, si votre produit et votre budget le permettent, vous pouvez organiser une conférence de presse (presse, tv, radio…). Une démonstration du produit « in situ » est un bon un moyen d’obtenir une couverture radio, télé ou papier sur votre produit pour pas (trop) cher…
Attention : N’organisez pas de conférence de presse ou de démonstration avec les journalistes si vous n’êtes pas sûr à 100% de la fiabilité du produit. Difficile de récupérer derrière si la démo est plantée.
Evitez de raconter des choses inexactes ou qui ne sont pas encore réalisées pour en mettre plein la vue aux journalistes… tôt ou tard vous le paierez cher … (manque de crédibilité auprès des journalistes, marché, grain à moudre pour le concurrent…).

Les salons professionnels

Objectif (en tant que visiteur) : explorer le marché (étudier le besoin prospect) ; faire de la veille concurrentielle.

Objectif (en tant qu’exposant) : vendre !! Et rencontrer un maximum de prospects et de partenaires potentiels. Identifiez les salons où vos clients et prospects vont se rendre. Cela vous évitera de faire un tour d’Europe à coût prohibitif pour visiter chacun d’entre eux !  Eliminez de votre liste les salons qui ne sont pas incontournables pour la profession.

La participation à un salon demande du temps et de l’argent (organisation matérielle, supports de comm (plaquettes ; roll up…), informer les prospects de votre présence sur le salon, planifier les permanences sur le stand…). Privilégiez les salons où le retour sur investissement sera le plus fort. Anticipez la participation à des salons en vous renseignant auprès des experts de votre secteur pour connaître les incontournables.